Une marque forte ne le devient pas sans effort

State of Art

Contactez-nous

Une marque forte ne le devient pas sans effort ! C’est la raison pour laquelle State of Art revoit en permanence son processus de vente. Afin de dresser un aperçu des points positifs et des éléments à améliorer, mais aussi d’éviter que ses vendeurs ne tombent dans des automatismes, State of Art a fait appel aux mystery shoppers d’excap.

Objectif et méthode

State of Art s’enorgueillit de l’expérience offerte par ses employés aux clients. Un café est immédiatement offert aux personnes qui font leurs achats dans ses boutiques. Les employés accompagnent le client durant tout le processus de vente. State of Art est satisfaite des méthodes commerciales de ses employés mais elle trouve qu’il est important de rester critique envers son propre fonctionnement. L’entreprise a ainsi décidé il y a quelques années de lancer un processus d’amélioration. Des formations commerciales sont données en interne par un coach. En faisant appel à excap, State of Art souhaitait qu’une partie externe pose un regard objectif sur les points à améliorer. Excap a confié à ses mystery shoppers quatre visites par boutique basées sur des scénarios d’achat et d'information. Les mystery shoppers ont ensuite complété un questionnaire sur leurs propres expériences. L’enquête s’est étendue sur une période de six mois.

Résultats

Après chaque visite en magasin, State of Art recevait un rapport intermédiaire. La marque a également pu suivre l’évolution des résultats sur un tableau de bord clair. La direction a alors été en mesure d’identifier les points d’amélioration. Il s’est ainsi avéré que la technique de vente complémentaire n’était pas toujours visible et que les employés tardaient parfois à identifier les besoins d’un nouveau client. Afin de corriger ces problèmes, State of Art a, de nouveau avec l’aide d’excap, cherché un consultant.

Á propos de State of Art

State of Art est une marque de prêt-à-porter pour hommes au glorieux passé. L’aventure a commencé par la création d'un atelier de tricot en 1936 par la famille Westerman. State of Art compte aujourd'hui 41 boutiques en Belgique et aux Pays-Bas mais l’entreprise reste fortement imprégnée par la culture familiale de ses origines.